création de vêtements étiques en économie circulaire

démarche éthique

Ma démarche créative : je fabrique une mode artisanale française, chaque pièce est dessinée, montée et imprimée dans mon atelier à partir de tissus issus d’ateliers et de marques qui n’en ont plus l’usage. Ces matériaux de réemploi sont des issus et cuirs issus de fin de séries de collection de haute couture et des rebuts des entreprises de la mode. Les déchets de coupe sont donnés à des écoles pour les ateliers créatifs.

Graphiste de formation, je porte un regard de plasticienne sur la création de mode, de décoration et de bijoux contemporains. Je cherche à exprimer une esthétique où sensualité et matière s’harmonisent pour créer des pièces uniques. Mes créations reflètent un quotidien sensuel et graphique. « Mes créations sont l’expression du plaisir de voir mon imaginaire devenir réalité“. Photos Philippe Denis

impression sur vêtements en sérigraphie artisanale

Impression artisanale à l’atelier : le dessin est imprimé en noir sur un film puis fixé sur un écran, tous deux sont exposés à la lumière quelques minutes. Entrant ainsi en contact avec la lumière, l’émulsion va se solidifier, hormis au niveau des zones noires. Cette partie sera enlevée à l’eau, et constituera la zone positive du dessin. Cette fixation permettra de bloquer la maille textile afin que l’encre ne s’écoule qu’à travers les zones ”positives” du dessin.
Le cadre est ensuite positionné sur le textile, l’encre est étalée uniformément à l’aide d’une racle, afin de pénétrer la trame du cadre et de se fixer sur le support. Le textile est ensuite fixé à chaud à température variable selon les supports. J’utilise des encres et produits à l’eau, les plus écologiques des encres aujourd’hui. Photos Philippe Denis

                                                                                   

L’upcycling ou le « surcyclage » en français est l’action qui consiste à donner une nouvelle valeur à des produits et matières usagés ou inutilisés. Cette nouvelle valeur est apportée, aux produits, grâce à des techniques de ré-assemblage par le design ou à la transformation de la matière en une nouvelle matière.  Dans la mode, l’upcycling est une pratique très ancienne. Des vêtements réactualisés et retouchés pour être portés par plusieurs générations, au tissu d’ameublement utilisé dans l’habillement. Ces 30 dernières années, des marques emblématiques de cette pratique sont nées, plus récemment des créateurs haute-couture ont étonné avec l’utilisation d’ancienne collection pour en réaliser de nouvelles. Des créateurs toujours plus nombreux proposent des vêtements conçus à partir de textiles inutilisés (fin de rouleaux, chutes, etc). Du côté des enseignes et marques grand public, les expériences de transformation de stocks dormants en nouveaux produits se sont multipliées.

Laisser un commentaire