démarche éthique

mode esthétique et éthique

Styliste indépendante et engagée, j’aspire à une mode responsable, créative et sensible. Dans une société où l’industrie du vêtement sur-produit des collections, l’originalité se perd dans les conventions de cette mode de masse. Mes créations, uniques ou en série limitée, reflètent ce désir d’indépendance et affichent une originalité puisée aux sources de mon imaginaire. 
Depuis quelque temps, la mode évolue et prend ses responsabilités vis-à-vis de son impact environnemental. Le constat d’être l’une des industries les plus polluantes au monde à l’heure actuelle tend à remettre en question les principes qui la guidaient jusqu’ici. Son rôle consiste aujourd’hui à continuer dans cette voie : produire de façon plus juste et moins polluante. 

Ma prise de conscience de l’empreinte écologique de l’industrie textile s’inscrit au cœur de ma pratique, car je réduis mon empreinte carbone en choisissant des tissus issus des rebuts de la haute couture ou de stocks dormants. Ainsi mon travail revalorise des matières de qualité tout en soutenant l’économie circulaire. 
C’est dans ce même esprit que je réalise une partie de plus en plus importante de mes créations sur commande ou sur-mesure, alliant ainsi la réduction d’un stockage excessif et l’expression de la singularité de chacune de mes clientes.

prêt-à-porter durable

Pour lutter contre l’impact écologique catastrophique de l’industrie textile, j’ai cherché des solutions me permettant de conserver la qualité de ma production textile tout en produisant  plus juste. Je me suis tout naturellement inscrite dans un processus d’économie circulaire. La découverte de tissus dormants, constitués de rebuts et de fins de stocks d’ateliers de haute couture, m’a inspiré une solution durable d’approvisionnement de matières très satisfaisante ; m’assurant la provenance, la qualité et la noblesse des matériaux que j’emploie à l’atelier. 
Les matières de belle qualité dans des teintes subtiles,comme la laine, le lin, la maille, ou les rubans, le cuir, les boutons ou les apprêts constituent l’essentiel de cette quête qui relève d’une vraie chasse au trésor. Il faut savoir les dénicher dans des lieux improbables, souvent très discrets. Ces trouvailles, glanées au fil de mes recherches, sont conservées précieusement à l’atelier stimulant mon imaginaire jusqu’à ce que germe l’idée de leur utilisation. 

C’est principalement les matériaux qui participent à la naissance de mes nouveaux modèles, à contre-courant de l’industrie de la mode qui fait fabriquer en quantité ses matières pour concrétiser les collections imaginées dans le seul but d’être vendues en masse.

stages Michèle Forest

Stages et formations textiles dans mon atelier à Gennevilliers près de Paris

mes articles

stages à l’atelier ou ailleurs…

Les stages 2022 vont démarrer dès juillet. C’est la période la plus agréable pour venir apprendre dans un groupe de personnes passionnées. L’atelier étant installé dans le jardin vous pouvez travailler à l’intérieur comme à l’extérieur, dans un cadre propice à la détente. Je peux aussi être accueillie dans d’autres ateliers plus près de chez…

Lire l'article
prise de vue mode michèle forest chaussures et pétales de fleurs

une séance photo de A à Z

Les photos de la collection Michèle Forest été 2022 Pour cette séance photo avec la modèle Marilou et le photographe Philippe Denis nous avons mis en scène les vêtements de ma collection été 2022. Un air indien flottait dans le studio et nous avons travaillé avec un magnifique fond gris peint à la main qu’il…

Lire l'article
upcycling-mode-durable-économie-circulaire-michele-forest

métamorphose des stocks de matières

La mode durable intègre progressivement dans sa chaîne de production, des matières premières déjà existantes en privilégiant, la réduction des déchets, le ré-emploi ou encore recyclage. Mais avec le surcyclage, nouvelle tendance émergente de l’économie circulaire, je vais encore plus loin dans la démarche. Faire du neuf avec des matières dormantes en y ajoutant une…

Lire l'article